Bienvenue à tous Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Paris St. Germain FC

 
Répondre au sujet    Bienvenue à tous Index du Forum » Sport » PSG Sujet précédent
Sujet suivant
Paris St. Germain FC
Auteur Message
le_guen
Novice
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 64
Localisation: planete foot
Emploi: entraineur de foot
Loisirs: foot
Point(s): 4 166
Moyenne de points: 65,09

Message Paris St. Germain FC Répondre en citant
Paris St. Germain FC      
 
 
 


 
 

 

 

 

 
 
 
 



Dernière édition par le_guen le Sam 5 Déc - 14:04 (2009); édité 4 fois
Sam 5 Déc - 13:55 (2009)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 5 Déc - 13:55 (2009)
le_guen
Novice
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2009
Messages: 64
Localisation: planete foot
Emploi: entraineur de foot
Loisirs: foot
Point(s): 4 166
Moyenne de points: 65,09

Message Paris St. Germain FC Répondre en citant
Copier les liens dans vos moteurs de recherche.


Sam 5 Déc - 13:58 (2009)
ronaldo
Novice
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 27 Oct 2009
Messages: 31
Localisation: Paris
Loisirs: foot
Point(s): 1 211
Moyenne de points: 39,06

Message Paris St. Germain FC Répondre en citant
Le mercato du PSG plombé par le déficit. 
Le quotidien Le Parisien nous apprend que le conseil de surveillance du Club a rendu un rapport alarmant ce mercredi. Il y est pointé que le déficit du PSG repart sérieusement à la hausse, et ce malgré des projections favorables.

Si l’exercice 2008-2009 s’était conclu avec un déficit contrôlé de 5,4 M€, les prévisions pour 2009-2010 tablent sur un trou de 16 M€, sur la base d’une 4e place au classement. Autant dire que sportivement, le PSG est pour l’heure loin du compte. La liste des désillusions est longue : de la masse salariale en augmentation au nombre d’abonnés en recul, en passant par l’affluence moyenne au Parc passée de 40 452 spectateurs en 2008-2009 à 35 757 cette année, rien ne semble vouloir aller dans le bon sens.

Et l’on passe sur la fréquentation en baisse de la boutique des Champs-Elysées, tout comme sur le montant de la subvention de la Ville. Bref, les choses se compliquent, comme le constate le directeur général du PSG Philippe Boindrieux : "Nous sommes pour l’instant à 16 M€ de déficit. Ce résultat est lié aux performances de l’équipe et à notre politique ambitieuse de conserver nos meilleurs joueurs."

Ce conseil de surveillance a vu Robin Leproux expliquer les nouveaux axes de recherche de financements. Tous azimut, ils permettront de glaner jusqu’à 10 millions d’euros supplémentaires, en grattant milliers d’euros par milliers d’euros dans différents secteurs comme les droits télé ou l’urban foot. Des solutions d’appoint, mais qui ne suffiront pas si les résultats sportifs ne sont pas meilleurs, comme le résume Boindrieux : "Le PSG peut ne pas être déficitaire, mais pour cela il doit figurer aux cinq premières places du championnat."

Et c’est peut-être par là qu’il faudrait commencer. Car la "politique ambitieuse" du Club de la Capitale ressemble curieusement à une saison de vache maigre. En cette période de mercato hivernal, de quoi faire frémir les supporters. Et pourtant, Robin Leproux a une nouvelle fois laissé entendre qu‘une recrue potentielle pourrait poser ses crampons à Paris d‘ici la fin du mois : "On est sur une base saine avec un effectif et des situations contractuelles que beaucoup nous envient. Ça nous donne de très bonnes bases pour les saisons suivantes. Et on travaille 24 heures sur 24 sur tout ce qui pourrait renforcer l’équipe. Historiquement, le mercato est soit sans intérêt soit contre-productif. On examine en toute discrétion les venues de joueurs qui pourraient nous apporter un plus. Il faut que ce soit de très haut niveau."

De très haut niveau, et pour pas cher, bien sûr. Curiosité d’un double discours qui donne l’impression que le serpent se mord la queue. Ou l’histoire d’un pari réalisé par Colony Capital lors du rachat du club à Canal+ : le produit PSG est tellement fort que le financement affluera de lui-même, tout comme les résultats sportifs, dans un cercle forcément vertueux puisque émergent du capital . A l’évidence, ils n’ont pas prévu de plan B.

source " planete PSG


Dim 24 Jan - 10:11 (2010)
mdr
Novice
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2009
Messages: 15
Point(s): 1 735
Moyenne de points: 115,67

Message Paris St. Germain FC Répondre en citant
 
 
 
 
 

En France
  • Champion de France « National » (ex Super D2) 1970/71
  • Vainqueur de la Coupe de France 1981/82
  • Vainqueur de la Coupe de France 1982/83
  • Finaliste de la Coupe de France 1984/85
  • Champion de France 1985/86
  • Vice-Champion de France 1988/89
  • Vice-Champion de France 1992/93
  • Vainqueur de la Coupe de France 1992/93
  • Champion de France 1993/94
  • Vainqueur de la Coupe de La Ligue 1994/95
  • Vainqueur de la Coupe de France 1994/95
  • Vainqueur du Trophée des Champions 1995
  • Vice-Champion de France 1995/96
  • Vice-Champion de France 1996/97
  • Vainqueur de la Coupe de la Ligue 1997/98
  • Vainqueur de la Coupe de France 1997/98
  • Vainqueur du Trophée des Champions 1998
  • Vice-Champion de France 1999/00
  • Finaliste de la Coupe de la Ligue 1999/00
  • Finaliste de la Coupe de France 2002/03
  • Vice-Champion de France 2003/04
  • Vainqueur de la Coupe de France 2003/04
  • Finaliste du Trophée des Champions 2004
  • Vainqueur de la Coupe de France 2005/06
  • Finaliste du Trophée des Champions 2006
  • Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2007/08
  • Finaliste de la Coupe de France 2007/08
  • Vainqueur de la Coupe de France 2009/10
  • Finaliste du Trophée des Champions 2010
En Europe
  • Demi-finaliste de la Coupe UEFA 1992/93
  • Demi-finaliste de la Coupe des Vainqueurs de Coupe 1993/94
  • Demi-finaliste de la Ligue des Champions 1994/95
  • Vainqueur de la Coupe des Vainqueurs de Coupe 1995/96
  • Finaliste de la Coupe des Vainqueurs de Coupe 1996/97
  • Vainqueur de la Coupe Intertoto 2001/02
Les Jeunes
  • Champion de France Cadets 1987/88
  • Vainqueur de la Coupe Gambardella 1990/91
  • Finaliste de la Coupe Gambardella 1997/98
  • Champion de CFA (groupe A) 2002/03
  • Champion de France -18 ans 2005/06
  • Champion de France U19 2009/10



Lun 25 Avr - 18:00 (2011)
BCBG
Novice
Novice

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2009
Messages: 30
Localisation: Londres
Emploi: sport
Loisirs: sport tous
Date de naissance: 25/08/1989
Signe du Zodiaque: Vierge (24aoû-22sep)
Signe Chinois: 鷄 Coq
Point(s): 965
Moyenne de points: 32,17

Message Paris St. Germain FC Répondre en citant


PSG: Leonardo s'explique sur le départ de Kambouaré. 
 
 
 
 
 
 


Leonardo au Parc des Princes, le 24 novembre 2011.  
 
 
FOOTBALL - Le directeur sportif a justifié ses choix récents et expliqué son projet pour le club...

«Avec Antoine, tout était clair, on n’a rien caché. Il a toujours su ce qui se passait.» Invité de Canal+ dimanche soir, Leonardo a justifié pour la première fois son «mariage» avec Carlo Ancelotti, arrivé sur le banc du PSG fin décembre, mais refusé d’endosser le rôle du «cocufieur» Pour le Brésilien, tout était clair depuis le début de saison: Kombouaré était un entraîneur par intérim, en attendant une grosse pointure.


Un club «pas structuré»


«On a pensé à changer d’entraîneur dès le début, c’est la vérité, et travailler comme ça ce n’est pas facile, a expliqué Leonardo. Ancelotti est l’un des plus forts au monde, il est du niveau de Guardiola ou Mourinho. Il a tout gagné, il a une expérience qui lui permet de connaître tous les systèmes.» Et tant pis pour Kombouaré, même si Leonardo reconnaît que ce fut «très difficile» pour le Kanak de composer avec les nombreuses recrues et les bouleversements liés à l’arrivée des Qatariens.

En évinçant l’un des derniers hommes du PSG ancienne version, Leonardo explique donc qu’il a voulu donner au PSG les moyens de ses ambitions. Avec Ancelotti, une première étape est franchie. D’autres vont suivre. Car selon le directeur sportif du club, le PSG souffre de ne pas être «structuré». «Un entraîneur doit avoir derrière lui un club qui lui donne la possibilité de gagner, avance-t-il. Aujourd'hui, la ligne, c'est de faire grandir le club. Paris, c'est une marque, c'est une ville. Mais il n'y a pas un stade propre, un centre sportif et une identité de gestion. On doit créer ça.» En d’autres termes, le PSG a désormais son pilote, reste à lui construire un bolide.


Lun 16 Jan - 16:32 (2012)
pauleta_92
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2009
Messages: 105
Localisation: Hauts de seine
Emploi: foot
Loisirs: sport
Date de naissance: 18/04/1985
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 4 644
Moyenne de points: 44,23

Message Paris St. Germain FC Répondre en citant
 
 
 
 

Bilan Mercato : le PSG,  


Comme annoncé, le PSG a été le grand animateur du mercato hivernal. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu pour le nouveau riche du football français. Rembarré par les stars désirées, le club de la capitale s'est finalement rabattu sur Maxwell, Alex et Thiago Motta. Ces deux derniers venant accroître la concurrence alors que l'attaquant espéré n'a pas pointé le bout de son nez...
Il fallait s'en douter. Les Qataris étaient prêts à dégainer le chéquier cet hiver. Ragaillardi par l'arrivée sur le banc de Carlo Ancelotti, censé donner à Paris l'aura nécessaire pour attirer des stars, le PSG a animé le mercato hivernal comme jamais un club français ne l'avait fait. Les rumeurs de transferts concernant le club de la capitale, plus ou moins crédibles, n'ont pas cessé durant près d'un mois. Quatre recrues ont finalement posé leurs valises à Paris.


Des échecs retentissants
Plus que les arrivées, ce sont finalement les échecs du PSG qui ont fait jaser. Les dirigeants parisiens se sont-ils vus trop beau ? Possible. Ils ont en tout cas essuyé de nombreux refus. Pour la plus grande joie des détracteurs du nouveau riche du football français. David Beckham a été le premier à poser un lapin à Paris. L'arrivée du Spice Boy, en qui Al Jazeera voyait une parfaite égérie pour la Ligue 1, semblait pourtant réglée. Mais il a préféré prolonger l'aventure à Los Angeles. Puis c'est Alexandre Pato qui a repoussé les avances parisiennes. Convaincu par Silvio Berlusconi en personne, l'attaquant brésilien a finalement souhaité rester au Milan AC. Egalement courtisé par Carlo Ancelotti, son ancien entraîneur, Kaka n'a pas non plus relevé le pari, malgré un temps de jeu restreint au Real Madrid. Enfin, Carlos Tevez a trop trainé les pieds pour quitter Manchester City, et a fini par lasser Paris. Ajoutez à cela des rumeurs à la pelle (Honda, Leandro Damiao, Malouda...) et vous obtenez beaucoup de blabla pour finalement pas grand chose...

Trois Brésiliens et un troisième gardien
Leonardo a finalement obtenu les signatures de quatre joueurs. On n'évoquera pas le cas de Ronan Le Crom, recruté en tant que troisième gardien afin de permettre au jeune Alphonse Aréola de faire ses gammes en équipe réserve. C'est tout d'abord Maxwell qui a été le premier à accepter l'offre du PSG. Un renfort de choix pour Paris, à la recherche d'un latéral gauche. Parti à la CAN, Siaka Tiéné devra travailler dur pour déloger l'ancien sociétaire du Barça dans son couloir. Le Brésilien a en tout cas convaincu lors de ses premières apparitions sous le maillot des Rouge et Bleu. Contre tout attente, c'est ensuite un défenseur central qui a été recruté en la personne d'Alex. Une "opportunité", comme avoué par Leonardo. Cantonné au banc de touche à Chelsea, le robuste Brésilien aura coûté quelques 5 millions d'euros. Comme Maxwell, le joueur étaient remplaçant dans son club. Enfin, Carlo Ancelotti a été exaucé lors du dernier jour du mercato avec l'arrivée de Thiago Motta. Retenu jusqu'au bout par l'Inter Milan, l'Italo-Brésilien, recruté pour environ 10 millions d'euros, va apporter son expérience dans l'entrejeu. Dans le même temps, seuls Mevlut Erding, transféré à Rennes, et le jeune Loïck Landre, prêté à Clermont en L2, ont quitté le navire.

Des secteurs bouchés
Difficile de savoir si le mercato parisien est réussi pour le moment. Force est de constater que le principal secteur appelé à être renforcé, mis à part le couloir gauche de la défense, ne l'a pas été. Alors qu'un attaquant de renom était attendu, personne n'a débarqué pour concurrencer Kevin Gameiro. Pire encore : Erding parti, Carlo Ancelotti ne dispose que de Guillaume Hoarau en remplaçant, même si Jérémy Ménez peut dépanner en pointe... Un réel échec. A côté de ça, le technicien italien va devoir jongler avec les joueurs en défense centrale. Si on excepte le cas de Milan Bisevac, concurrent direct de Christophe Jallet et Marcos Ceara à droite désormais, Diego Lugano, Mamadou Sakho, Sylvain Armand et Zoumana Camara ont vu débarquer avec Alex un concurrent de poids. Les places vont valoir cher à ce poste, comme au milieu de terrain. Avec l'arrivée de Thiago Motta, Ancelotti va pouvoir faire tourner au sein du 4-3-2-1 qu'il a mis en place. Il ne serait pas impossible de voir le Brésilien associé à Momo Sissoko, en forme ces dernières semaines, et à Mathieu Bodmer, dont le profil plaît à son nouvel entraîneur. Clément Chantôme et Blaise Matuidi pourraient bien être les grands perdants de ce mercato mitigé pour un club aux ambitions toujours plus grandes. A voir désormais comment Carlo Ancelotti gérera son effectif. Avant un été qui s'annonce tout aussi agité...


Ven 3 Fév - 21:08 (2012)
Contenu Sponsorisé






Message Paris St. Germain FC

Aujourd’hui à 01:03 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Bienvenue à tous Index du Forum » Sport » PSG Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com